Print this page

Historique des CMPP

C'est dans la période de l’après guerre que naît le premier CMPP (Claude Bernard) en 1946, d'un projet collectif.

De rencontres "improbables" entre des acteurs très différents, une coopération étroite multidisciplinaire s'est révélée : association de la pédagogie, de la psychanalyse et de la psychiatrie, et ce dans un contexte de volonté politique humaniste  ; mais aussi de la prise en compte de l’intrication, dans le développement de l'enfant, du désir de savoir, dans la dimension individuelle et dans celle des liens sociaux.
D'où l'initiative d'un rapprochement du ministère de l'éducation et de la santé entraînant la spécificité encore actuelle des CMPP, d'une double direction administrative - pédagogique et médicale et dans certains CMPP, de la présence de psychopédagogues.

L'objectif de la création des CMPP était de solutionner l'inadaptation des jeunes, tout en écartant toute allusion à une maladie de la jeunesse. Et ce avec l'idée force de maintenir le jeune dans son environnement d'origine .

En 1967 l'aspect juridique conforte cette création par le biais de l'acquisition des CMPP du statut associatif loi 1901 et de l'annexe 32.

En 1976 le maintien de ces jeunes en difficulté, dans le milieu scolaire ordinaire s'est affirmé; puis la loi de 2005 s'est portée sur la recherche du respect des droits et de l'autonomie de ces enfants.

La naissance d'une fédération des CMPP à partir de 2005, a valorisé l'idée d'une entité et d'une éthique clinique commune aux CMPP, de cliniciens de terrain enrichis par les sciences humaines,  ouverts à des domaines de recherche divers et à un travail pluridisciplinaire.

A noter dès l'origine la volonté que  les parents soient associés d'emblée et fassent  partie intégrante du traitement.
 
Actuellement il existe 306 CMPP en France résultant de 67 ans d'histoire.